Le Yacht Club Diablerets fête pour la 6e fois, la voile et l’amitié sur… le lac d’Arnon!

Le croiriez-vous? La station alpestre des Diablerets abrite un club de régatiers: le Yacht Club Diablerets (YCD)! Ne souriez pas tout de suite! Le côté subtil de l’affaire, c’est que le plan d’eau, auquel doit obligatoirement être rattaché un club pour être dûment enregistré à la Fédération suisse (ce qui est le cas du YCD), est… le lac Retaud! Maintenant, permission de sourire… Et départ, ce 26 juin 2011, pour le lac d’Arnon, où le YCD court sa 6e Royale d’Arnon annuelle, une épreuve interne qui réunit seize navigateurs. Mais avant d’aller à l’eau, pourquoi ce titre pompeux? Tout a commencé par une facétie «hénaurme» aux Royales de Cannes où quelques passionnés des Diablerets, régatiers sur les lacs Léman et Neuchâtel, naviguent à la fameuse épreuve aristocratique. Ils ont même le privilège de régater sur le bateau d’un certain baron de Rothschild, le8mJI « Gitana ». Venant tous d’horizons différents, ils ébauchent l’idée de naviguer sous un même drapeau. Un certain Pierre Piralli se prend si bien au jeu qu’il lance à la cantonade: «Et si on créait vraiment, notre Yacht Club des Diablerets? Nous serions le plus haut de Suisse et on appellerait, aussi, nos régates Les Royales ».
De la parole à l’acte, il n’y a qu’un pas et le YCD est aussitôt fondé. Un club dédié, d’abord à l’amitié, la convivialité, car tous sont affiliés à un autre club «d’en bas», davantage orienté sur la compétition. YCD est dirigé aujourd’hui par le président Philippe Bonzon, secondé par Eric Genoud qui prête «son» lac d’Arnon pour l’épreuve, vu qu’il est responsable d’exploitation chez Hydro. On y trouve aussi Bouboule, sympathique navigateur de la Transat à Fehlmann, ainsi que nombre d’autres joyeux officiants de la voile, ici avant tout pour le plaisir. Lesquels n’ont pas manqué d’amener une intendance «de sorte», fort appréciée des gourmets.
Bon. Ainsi donc, quatre voiliers Laser ont-ils été acheminés au lac d’Arnon. Assez parlé, on imagine la suite… A l’eau, maintenant, pour les épreuves qualificatives et les finales…

Classement final:
1. Teo Zompa (gagne le challenge «Royales d’Arnon» 2011 – une boille peinte par Cati Paturel – offert par la Commune d’Ormont-Dessus); 2. Jean-François Burkhalter dit «Bouboule»; 3. Swen Contesse; 3. Adrien Rudaz; 5. Eric Genoud; 6. Fredy Zompa; 7. Maurice Bally; 8. Francis Reinhard; 9. Liza Vouillamoz; 10 Blaise Kirchhofer; 11. Nicole Bado-Dupont; 12. Philippe Bonzon; 13. Pierre Clerc; 14. Louis Strehl; 15. Javier Blanco; 16. René Dupont.

Laisser un commentaire