Il était une fois… la yourte du col des Mosses

Au col des Mosses, sur les hauts de la piste des Parchets 1, un modeste restaurant d’altitude dénommé l’Ecuela faisait le bonheur des skieurs et randonneurs. Tous se sentaient privilégiés de profiter d’un pareil panorama, d’une cuisine simple, d’un point de rencontre chaleureux.

Cet établissement en forme de yourte s’intégrait parfaitement dans le paysage enneigé, et donnait à la petite station familiale un supplément d’âme dont elle avait tant besoin. Mais c’était sans compter sur Pro Natura qui a dénoncé auprès de l’administration l’existence de cet abri salutaire. Sur la seule injonction de cette association et sans même se rendre sur place, le Tribunal cantonal en a exigé son démantèlement. Pauvre village des Mosses, trop petit, pour lutter contre les diktats de cette puissante organisation. Conséquence : le ressentiment et le rejet, parfois sans nuance, de la cause écologique par une grande partie des autochtones et l’incompréhension unanime des vacanciers.

Que Pro Natura ait conscience que ce style d’action « coup de poing », preuve de sa défiance vis-à-vis de l’humain, est totalement stérile ! Cette attitude péremptoire va à l’encontre d’un mouvement européen émergent, qui, par ses discours et ses actes bienveillants, mêlant intelligence et discernement, concertation et respect du sens commun, incarne l’avenir. Vive ce courant écologique, qui lui, unit activité humaine et environnement !

Marie-Christine Deslex
1095 Lutry
Lettre publiée le 31 mars 2016

3 commentaires sur Il était une fois… la yourte du col des Mosses

  1. Gautschi Sébastien // 5 avril 2016 á 21 h 37 min // Répondre

    La Corse avait ses paillottes de plage (démantelées car non conformes à la loi Littoral), les Mosses ont voulu une « yourtiote » tout aussi inadaptée et incongrue dans un paysage naturel (où est donc ce que vous nommez « l’action coup de poing », si ce n’est dans le camp des initiateurs de cette buvette?). Depuis quand le skieur ne peut-il plus se satisfaire de l’offre culinaire dont dispose le col et ses environs? Heureusement qu’une association sans but lucratif veille au grain! Une grande partie des vacanciers et des habitants des Ormonts – même si on les entend moins que les autres – lui tire son chapeau!
    Sébastien Gautschi
    1260 Nyon

    • Marie-Christine Deslex // 7 avril 2016 á 14 h 07 min // Répondre

      Pour la gouverne de monsieur Gautschi : la « yourtiote » au joli nom de l’Ecuela, s’appelle désormais Freestyle bar. Inadaptée et incongrue dans un paysage naturel, elle fait le bonheur de la station de Leysin et de ses skieurs! Ces derniers apprécient certainement l’offre culinaire supplémentaire…

  2. Ayant eu le plaisir de pouvoir mettre en place cette yourtiote et surtout d’avoir pu accueillir de très nombreux touristes et habitants de la région le souvenir que j’en garde est le plaisir que ces personnes ont eu de pouvoir s’arrêter pour admirer un tel panorama au coin du feu. Je conseille aussi au donneur de leçon de Nyon de rester dorénavant dans son stratus et de laisser aussi les gens de la montagne a pouvoir travailler et faire vivre leurs familles. Nous les habitants de là-haut arriverons à protéger notre nature en donnant du plaisir aux personnes qui viendront nous visiter.
    Christophe Florey ancien tenancier du regretté Ecuela Café

Laisser un commentaire