Les Diablerets: oiseaux rares et farouches, des perdrix bartavelle squattent un chalet d’alpage

Perdrix

Le 25 novembre, sur les hauteurs des Diablerets (environ 1’550 m), un paysan travaille dans l’écurie de son chalet d’alpage, où il a mis son bétail pour consommer le foin engrangé durant cet été. Au cours de son va-et-vient, il est surpris par l’envol précipité d’un oiseau, non loin de sa tête. En se retournant pour voir de quoi il s’agit, sa lampe frontale (pas d’électricité dans ce chalet) lui dévoile quatre perdrix bartavelle posées en rang serré sur la barre servant à ranger les cloches du bétail. Les perdrix bartavelle sont des oiseaux rares extrêmement farouches. Le paysan a pu immortaliser ce joli tableau, grâce à son smartphone. Bravo! En bas à gauche, on aperçoit les lumières des Diablerets.

1 commentaire sur Les Diablerets: oiseaux rares et farouches, des perdrix bartavelle squattent un chalet d’alpage

  1. Bravo !

Laisser un commentaire