Glacier 3000: la saison d’hiver la plus longue des Alpes vaudoises se termine

Quille_du_diable_credits_glacier_3000

Photo Glacier 3000

Glacier 3000 dresse son bilan de fin de saison. L’hiver dernier sur le Glacier 3000 peut sans autre être considéré comme la plus longue saison de ski enregistrée dans les Alpes vaudoises.

La saison de sports d’hiver s’est ainsi déroulée de façon satisfaisante. Les conditions n’ont toutefois pas toujours été faciles. A fin octobre déjà, les amateurs de sports d’hiver ont pu profiter d’une bonne offre en pistes de ski sur le glacier. Parfaitement préparé, le snowpark a attiré les freeskieurs d’ici et d’ailleurs. Mais pour cela, il a fallu travailler dur. Chaque nuit, des transports de neige ont été faits du glacier jusqu’à la station de Scex Rouge par dameuses et remorques, comme il était tombé trop peu de neige à cette période. Malgré tout, à partir du 5 décembre déjà, l’offre de pistes a été augmentée avec la populaire piste noire de la Combe d’Audon, longue de 7 kilomètres. Décembre a ensuite rencontré un succès exceptionnel. Glacier 3000 a comptabilisé pour ce seul mois un total de 37’000 visiteurs. Aucun autre domaine skiable en Suisse n’a pu se prévaloir d’un tel chiffre de fréquentation en décembre dernier.

Augmentation de 6%

Les conditions sont à nouveau devenues difficiles de février à mai. De forts vents ont à plusieurs reprises restreint les activités de sports d’hiver, par exemple pendant les vacances de février et souvent lors de week-ends normalement bien fréquentés. Cependant, les meilleures conditions de neige poudreuse ont régné jusqu’à la fin de saison, soit jusqu’au 8 mai. Les activités du groupe dans le second semestre hivernal étaient alors légèrement inférieures à l’année précédente. Le CEO Bernhard Tschannen y voit plusieurs raisons à cela, comme par exemple la peur du terrorisme en Europe, la faiblesse de l’économie chinoise ainsi que l’introduction des visas biométriques.

(Comm)

Laisser un commentaire