Aigle – Isenau : père sauveur, fils fossoyeur ?

Les médias se sont fait récemment l’écho de l’opposition farouche d’un notable aiglon à la reconstruction de la télécabine d’Isenau aux Diablerets. Dont acte et dommage. Le père a été un des sauveurs du château d’Aigle et une plaque en rappelle la mémoire. Hommage respectueux.

Le fils, administrateur de ladite télécabine pendant les nombreuses années où de substantiels bénéfices étaient réalisés, a touché régulièrement ses tantièmes d’administrateur. Rien à redire. Et ne s’est jamais opposé au passage des dameuses et des skieurs.

Il a été – également de nombreuses années – avocat de cette commune d’Ormont-Dessus qui se bat pour la survie de cette télécabine. Il a touché régulièrement ses honoraires. Encore une fois, rien à redire.

Son opposition aujourd’hui est incompréhensible, m’indigne, m’attriste… et fait mentir l’adage selon lequel « bon sang ne saurait mentir ».

Cher Monsieur, devrons-nous apposer une plaque au village indiquant que vous avez été le fossoyeur d’Isenau ?

Philippe Treyvaud
Les Diablerets
Lettre publiée le 24.07.2017

4 commentaires sur Aigle – Isenau : père sauveur, fils fossoyeur ?

  1. Monsieur Treyvaud,

    Il pourrait être considéré comme malhonnête d’accuser publiquement une personne, en l’occurrence mon père, sans être au courant d’une situation et sans avoir pris la peine de contacter ladite personne et tenter de se renseigner.

    Ce qui ne pourrait par contre être considéré comme malhonnête, mais doit être considéré comme totalement malhonnête, c’est d’accuser notre papa, alors que vous avez été contacté par mon frère et moi-même, par mail le 10 octobre dernier, afin de vous faire part d’une partie des éléments de fond de l’affaire d’Isenau.

    Tout comme l’ensemble des ambassadeurs d’Isenau, vous n’avez absolument pas daigné réagir à notre courrier où nous faisions part des tromperies répétées de la Municipalité d’Ormont-Dessus, induite en erreur par les propos mensongers du Syndic.

    Pourquoi vous exprimer ainsi alors que vous êtes au courant, certes de la partie immergée de l’iceberg uniquement, mais d’une partie déjà largement suffisante des multiples tricheries communales dont nous pâtissons?

    Toutes les personnes qui ont pris la peine de nous contacter ont eu une réponse. Elles ont pu saisir, en tout cas partiellement, que derrière la belle façade d’Isenau présentée par le Syndic se cachent bien des mensonges.

    Il serait temps que ceux qui se disent défenseurs d’Isenau arrêtent de se voiler la face et prennent enfin conscience que les responsables du fiasco du joli télécabine ne sont pas les si facilement désignés membres de ma famille et moi-même, mais bien les autorités ormonanches.

    Les personnes intéressées par les documents prouvant mes dires peuvent sans autre me contacter par mail sebastien _ anex @ h ot mail. com (sans espaces).

    En vous remerciant pour votre attention, meilleures salutations,
    Sébastien Anex

  2. J’ai entendu des bruits, mais je n’aime la rumeur.
    Par la force des choses, il y a des métiers
    dans lesquels on est bien plus procédurier.
    Mais serait-ce vraiment un gage de bonheur ?

    Dans ce cas douloureux qui nous tient tant à cœur,
    je sais que, dès le début, le projet était mal emmanché,
    car ici, on a pris l’habitude de se faire imposer,
    je dirais même plus, on a affaire à l’arnaqueur.

    Pourtant, il me semble que l’intérêt général prime,
    nous avons grand besoin de cette installation,
    et, en tous les cas, il n’est pas question d’abdication.
    au risque que toute cette belle région déprime.

    Personnellement, je ne crois pas que je supporterais
    de passer pour responsable d’un pareil échec,
    de génération en génération, pour deux ou trois kopecks,
    être montré du doigt pour ce qu’on nous reprocherait.

    Jean Lugrin

  3. L’essentiel quand on aime les Diablerets et les Alpes Vaudoises en général, et de l’extérieur, est surtout qu’il y a des querelles de clocher hallucinantes, certes assez communes des petits villages et qui plus est des régions de montagne.
    Les gens de manière générale ont beaucoup trop de fierté et d’ego. Ce qui est sûr et clair, c’est que Alpes Vaudoises 2020 s’est déjà dégonflé à cause des ayatollahs écolos. Et que donc le minimum est de remplacer les remontées qui en ont besoin voire d’essayer de petites améliorations (remontée entre Pillon et Isenau?). Clairement le HUB de départ Meilleret et Isenau était une super idée et une remontée mécanique fait parfaitement l’affaire dans une station.
    Même si il faut réduire la capacité de la télécabine (TCD4?) il faut absolument remplacer la télécabine voire essayer de rendre le domaine d’Isenau plus attractif (liaison avec Pillon avec 1 seul TK ou TSF). Puisque malheureusement il y a aussi des gens assez obtus à l’OFT, la télécabine actuelle étant bien entretenue pouvant tout à fait tourner encore quelques années dans l’absolu.
    Courage et que chacun réfléchisse deux secondes de l’intérêt de la station, des Alpes Vaudoises et non pour sa petite fierté !

  4. Isenau, what else…

    Les Diablerets, l’art de jouer à l’autruche, la tête dans le sable ( Isenau, quoi Isenau !) et une plume dans le c.. pour faire joli ( concours du plus beau village…mais quand on gratte le vernis, ce n’est que querelle )

    Nous sommes le 5 septembre… Durant ce mois, je vais recevoir mon abo de saison 17/18. Dans 53 jours, je pourrai commencer à skier aux Glacier, mais à ce jour, je ne sais toujours pas si Isenau sera ouvert ou pas !!!

    Et si je ne le sais toujours pas, comment voulez-vous que nos amis touristes de l’étranger le sachent !!! C’est une honte. On va les laisser réserver et payer des logements. Et ils vont arriver pour le pont de Noël/ Nouvel-an. Ceux qui viennent pour Isenau, et ils sont nombreux, l’auront dans l’os. Et ils apprendront en même temps, que leurs gamins qui avaient la gratuité jusqu’à 9 ans pour aller skier devront payer un abonnement…

    Vous croyez que ces touristes reviendront l’année prochaine, après s’être bien fait arnaquer…

    A vous la commune des Diablerets. A vous l’office du Tourisme. A vous les remontées mécaniques. Prenez vos responsabilités et COMMUNIQUEZ.

    Rassurez-nous en nous disant qu’Isenau sera ouvert, ou bien assumez en nous disant qu’Isenau sera fermé…

Laisser un commentaire