Solidarité après un incendie à La Forclaz

Les habitants de la vallée des Ormonts, et même ses hôtes, ont été très touchés par l’incendie qui a détruit entièrement l’intérieur du chalet de la famille de Frédéric Perrod, à La Forclaz, le 23 juillet dernier. Plusieurs d’entre eux ont contacté LE COTTERG pour s’informer sur la manière de manifester leur solidarité. Une solidarité bien dans la tradition d’ici, où le malheur n’a jamais laissé les gens indifférents. On ressort meurtri d’un tel drame et toujours perdant. C’est pourquoi votre journal ouvre une souscription en faveur des sinistrés. Il ne s’agit pas de renflouer la totalité de leurs pertes, non, mais de leur montrer que des gens pensent à eux dans ces moments difficiles. Un élan de sympathie qu’ils peuvent matérialiser sous forme d’une contribution financière.

Frédéric Perrod, son épouse Suzanne et leurs enfants, ont quitté précipitamment le chalet en flammes avec les seuls vêtements qu’ils avaient sur le dos, sans avoir eu le temps de sauver quelques habits. Le soir même, ils ont reçu quelques cartons contenant de quoi vêtir la famille. Le geste les a profondément touchés. Même chose pour leur relogement, des membres de la famille et des voisins se relayent pour les accueillir. C’est dire si le mot solidarité a un sens dans ce coin de pays.

LE COTTERG

Vos dons peuvent être versés à:  Banque Raiffeisen des Alpes vaudoises, Leysin, CCP 18-907-6, clearing 80400, compte 736 675, titulaire du compte « Journal des Ormonts », 1865 Les Diablerets, mention « Incendie chalet Frédéric Perrod »,
IBAN: CH42 8040 0000 0007 3667 5

2 commentaires sur Solidarité après un incendie à La Forclaz

  1. Bonjour !
    Je désire faire un don pour la famille Perrod. Il manque l’information « titulaire du compte » dans vos informations ci-dessus (le numéro de compte ne suffit pas pour Postfinance)
    Merci pour vos prochaines informations.
    Salutations. E. Margot [numéro de téléphone]

    • Vous avez raison, l’article est maintenant complété avec les informations du titulaire du compte, soit:
      Journal des Ormonts, 1865 Les Diablerets
      Meilleures salutations et merci de l’attention que vous portez à la famille Perrod.

Laisser un commentaire