A son habitude, Le Sépey a pris un jour d’avance sur la célébration du 1er Août

Complément photographique à l’article paru dans Le Cotterg d’Août

A son habitude, Le Sépey célèbre la Fête nationale le 31 juillet, afin de ne pas court-circuiter les différentes manifestations dans les divers villages de la commune d’Ormont-Dessous. La manifestation, organisée par la Société de développement du Sépey, sa présidente Anne Purro, ses membres et bénévoles a été parfaitement réussie.

Beaucoup de monde au Marché couvert, décoré pour la circonstance. Les participants ont d’abord été accueillis par les airs de la fanfare du Sépey, l’Echo des Alpes, dirigée par Justine Dupertuis. En peu de temps, toutes les tables de la cantine étaient occupées. C’était ensuite au fameux orchestre Kapelle Bühler – Fischer, venu de Lucerne, a créer une belle ambiance champêtre, sans compter un concert fort apprécié de corps des Alpes.

Lors de son discours, Michel Ginier, municipal à Ormont-Dessous, relève le lien affectif avec la patrie créé par un tel événement. Il souligne en substance qu’être Suisse, c’est la volonté de vivre libres et ensemble, dans le respect mutuel, malgré nos différences. C’est aussi une manière de penser, de réfléchir à trouver des solutions.

Après avoir festoyé sous le Marché couvert avec les divers mets et pâtisseries de la cantine, les participants se sont réunis à l’extérieur devant un grand feu de joie, en attendant le feu d’artifice tiré en conclusion de la soirée, depuis la colline du Buinou.

Laisser un commentaire