Musique et Neige: les Ormonans sont aussi les bienvenus

Samedi 29 janvier, le cycle de musique de chambre du Festival Musique et Neige a repris ses droits dans le magnifique Temple de Vers-l’Eglise. Je ne ferai pas un compte-rendu du concert de ce soir-là, mais, assistant très régulièrement depuis de nombreuses années à chaque concert auquel il m’est possible de me rendre, je suis surpris de constater que les auditeurs ne sont pas, dans une large mesure, des autochtones.

Combien de résidents secondaires, combien de personnes habitant Aigle et, semble-t-il beaucoup plus loin, se déplacent pour assister à ces concerts. Est-ce que les habitants de la Commune trouvent que la musique classique n’est pas pour eux, que l’ambiance est trop guindée ? Cela me paraîtrait être deux faux arguments.

L’atmosphère est simple et chaleureuse, on y vient en tenue de ski ou de tous les jours. Est-ce le prix du concert ? Il me semble difficile d’entendre des musiciens de cette qualité à des prix plus bas, surtout lorsqu’on fait partie de l’Association des Amis du Festival. La fréquentation me paraît augmenter aussi d’année en année. Alors, pourquoi pas les gens du lieu ?

Jacques BurnierLes Diablerets, février 2011

Laisser un commentaire