Lendemain de « fête » !

Ce matin, les Diables ont terminé la Fête. Je me rends à la Maison des Congrès afin d’y récupérer du matériel annonçant le prochain Festival Musique et Neige. Peut-être que les participants au stage de Musique & Montagne et les auditeurs des concerts eussent pu être intéressés à connaître le prochain programme.

Philippe est là et soigne « sa » MdC comme à l’accoutumée.

-Salut, tu vas bien ?
-Non.
-Qu’est-ce qui ne va pas ?

Il me montre les « superbes » témoignages de l’imbécillité la plus primaire d’un auteur dont le seul talent fut de procéder dans la lâcheté d’une nuit de fête. Il a marqué au spray le sol et la paroi extérieure de sa signature débile, de son art inexistant, bref de son impuissance la plus crasseuse.

Malheureux, me dis-je. Malheureux de ne pouvoir faire mieux, malheureux de ne pouvoir construire, il démolit. Il se démolit. Car, il faut être bien malheureux pour opérer des déprédations sur les biens de la collectivité. Il faut être bien malheureux pour obliger le responsable de l’entretien de perdre un temps précieux à tenter d’effacer sa bêtise. Comme pour cet artiste en «merde», cette bêtise est indélébile. Je rigole, car dans indélébile c’est un peu le débile du bègue!

J’arrête de rire, car qui penserait que notre MdC porte ses 31 ans ? Il en a fallu de la volonté de maintenir ce complexe en si bon état, malgré toutes les sociétés, tous les participants aux différents spectacles, concerts, congrès divers et autres réunions. Combien de personnes ont fréquenté et respecté les lieux, et il suffit d’un pauvre crétin mal dans sa peau pour souiller le revêtement.

Non, Philippe, moi aussi, ça ne va pas !

Je le quitte compatissant et solidaire. Plus tard, remontant la Rue de la Gare, j’admire le nettoyage que les employés communaux sont sur le point de terminer. Bravo, Messieurs, c’est impeccable !

Je repense au pauvre type sprayant lâchement. Il pourrait se proposer pour donner un coup de main pour un nettoyage, sa vie vaudrait, alors, la peine d’être vécue !

Jean Lugrin

PS Pas de photo, c’est trop nul !

Laisser un commentaire