Encore et toujours Isenau !

La réponse de Monsieur Philippe Leuba à la lettre ormonanche est intéressante à plus d’un titre : «Il faudrait d’abord que les citoyens d’Ormont-Dessus se mettent d’accord pour permettre d’avancer».

Le temps de prendre les bonnes décisions pour que l’installation d’Isenau soit enfin et «définitivement» sauvée est-il arrivé ? On comprend bien que les choses changent, que les élucubrations d’un consultant peu réaliste prennent le chemin de la poubelle, et que la raison donne des signes optimistes. Les grands termes anglais comme «Hub», «Task Force», et j’en passe, pourraient faire place au projet de remplacement des éléments strictement exigés par l’Office fédéral des transports à câbles dans sa situation actuelle. Parallèlement, pour satisfaire les contrainte de l’Etat et résoudre les problèmes de circulation, étudions un service original de navettes électriques digne de ce nom. Des navettes qui relieraient les installations des deux flancs de la vallée, et dont la production d’électricité serait locale. Pourquoi pas des cellules photovoltaïques installées le long de la montée à Isenau (la dite installation a, elle aussi, besoin d’un peu d’électricité!) ? La Municipalité de la Commune d’Ormont-Dessus a mandaté un bureau de géomètres pour faire je ne sais quelle étude qui exigera de consacrer des millions de francs en dédommagements des propriétaires survolés, sans qu’aucun avantage sérieux au niveau des moyens de remontées n’apparaissent.

On a eu assez de temps pour les rêves les plus fous, le temps du réveil est là, et surtout celui de la réalisation. Laissons les grands projets aux stations dont l’altitude et le potentiel ne sont pas comparables aux nôtres, et construisons notre avenir en préservant à tout prix (c’est une image!) ce si beau paysage qui est quasiment la seule force de notre région. Il y a tant d’argent à trouver pour l’hôtellerie et pour un Parc des sports qu’il est impossible de financer des installations vouées à une faillite annoncée, et de multiples hausses d’impôts. Fini le blablabla, construisons !

Jean Lugrin
Publiée le 11 mai 2014

Laisser un commentaire