Un appel aux Hommes de bonne volonté

Ce n’est malheureusement pas très souvent, mais je suis heureux et joyeux ! Moi, qui ai l’habitude de râler tout haut pour bien des points de la vie qui me dérangent, hier soir, à La Potinière, vingt-trois personnes, dont dix-sept conseillers communaux, deux municipaux et trois invités se sont rencontrées afin de discuter les objets prévus lors de la séance du 23 mars. La séance était canalisée par Philipe Treyvaud, président de la section des Ormonts du PLR.

Peut-être bien que cette rencontre informelle le fut sous l’égide du nouveau PLR, fraîchement reconstitué, mais l’on pouvait croiser des conseillers de sensibilités différentes. À mon humble avis, c’est le dernier moment pour que les Hommes de bonne volonté de cette Commune se parlent et construisent ensemble leur avenir. Car cet avenir est des plus incertains, c’est d’autant plus le temps de décider ensemble les options de notre propre développement. Depuis un certain temps, à chaque parution des Diablerets dans la presse, c’est la risée en plaine. Ils rient de notre incapacité à nous assumer. Ils rient de nos hésitations et du slalom spécial de notre indécision.

La Commune a de très gros problèmes de gros sous. Répondre à cela par une fuite en avant, ne fera qu’accélérer une faillite programmée et une mise sous tutelle annoncée.

Voilà pourquoi, enfin, cette première séance lors de laquelle les citoyens se sont parlés me paraît d’une extrême importance. Je suis heureux d’y avoir assisté !

Jean Lugrin
Lettre publiée le 25.3.2017

Laisser un commentaire