Spectaculaire! Le lac de l’Hongrin est presque vidé afin de remplacer une vanne au barrage nord

Spectacle inhabituel et impressionnant, en cette fin janvier 2013, pour ceux qui apprécient le paysage bucolique du lac de l’Hongrin. De tristes vallées lunaires ont pris la place de la superbe étendue d’eau habituelle. Le lac a été quasiment vidé pour que les techniciens puissent atteindre la vanne du barrage nord, d’un diamètre de 8 mètres, qui se situe au fond du lac. Et qu’il s’agit de remplacer. C’est dire qu’il ne reste plus qu’une gouille d’une centaine de mètres de long, devant le barrage. Mais avant cette opération de vidage du lac, un pêcheur professionnel avait récupéré la majeure partie des poissons avec des filets tendus depuis une barque, tout au long du mois de décembre 2012. Et là, le mythe des fameuses christivomers, ces truites canadiennes géantes, qui flirtent avec le mètre de long, en a pris un sacré coup: pas une n’a été sortie. Si elles ont fait la joie des pêcheurs, lors de la première mise en eau du barrage, il n’en reste plus beaucoup, si ce n’est plus du tout. En revanche, quelques lottes (en tout 5 kg) ont été sorties à la grande surprise du pêcheur. Mais qu’on se rassure, la société qui exploite le barrage procèdera à un réempoissonnement, sitôt le lac revenu à un niveau acceptable.

Laisser un commentaire