Les Ormonts-Leysin: ouverture de la pêche en rivières avec peu de prises et un inamovible vainqueur enfin détrôné

DSC_0063

Au centre, Marco Benassi, le vainqueur, entre Yvan Zbinden, champion détrôné à droite (2e) et Jean-Pierre Blatti (3e).

La fièvre halieutique a atteint son paroxysme, ce dimanche 3 mars dans le canton de Vaud. C’était l’ouverture de la saison de pêche en rivières et la section Les Ormonts – Leysin n’a pas échappé à l’épidémie. Comme chaque année, sa première sortie a été l’objet d’un concours. Malgré un temps superbe, la neige encore abondante en cette période, rendait difficile l’accès à nos rivières et torrents de montagne. Seuls quelques courageux s’y sont aventurés, dont le président Yvan Zbinden. La plupart des autres pêcheurs de la section ont émigré vers la plaine pour tenter meilleure fortune. Une bonne fortune qui a souri au vainqueur de ce concours d’ouverture, Marco Benassi, lequel a sorti 4 truites d’un poids total de 1’010 gr. Deuxième, Yvan Zbinden (quatre truites aussi, mais 995 gr) qui a dû céder sa place d’inamovible vainqueur – pour 15 grammes! – après s’être cramponné durant des années à son trône de meilleur « truitosaure » de la section. Troisième, Jean-Pierre Blatti a ramené 3 truites (722 gr).

Ce coup d’État en tête d’un palmarès, figé depuis des années, a été dignement fêté par un succulent repas au Restaurant du Cerf, au Sépey, où avait lieu la pesée.

2 commentaires sur Les Ormonts-Leysin: ouverture de la pêche en rivières avec peu de prises et un inamovible vainqueur enfin détrôné

  1. Merci Gilbert pour cet excellent article qui m’a bien fait rire.

    Concernant le « truitosaure », je dois malheureusement reconnaître que la couleur de ma moustache n’est pas uniquement due à la neige que j’ai brassée tout au long de cette journée.

  2. Peut-être ta moustache a-t-elle blanchi également quand tu as senti ton trône sérieusement vaciller… et finir par se renverser, marquant ainsi la fin d’un règne sans partage! Mais, méfiance, méfiance, tu es encore en embuscade à la 2e place.
    Amicalement. Gilbert

Laisser un commentaire