Le Sépey: les trois futurs bâtiments locatifs des Chenevières présentés à la population

Le 2 septembre 2011, de nombreux habitants d’Ormont-Dessous ont répondu à l’invitation des autorités communales à une séance publique destinée à informer la population sur le projet de construction de trois bâtiments locatifs (en tout 24 appartements) au lieu-dit Les Chenevières, sis au sud du village, sous la route cantonale. C’est dire que la salle, habituellement dévolue aux séances du Conseil communal, était bondée. La Syndic d’Ormont-Dessous, Annie Oguey, le bureau d’architecture 2 DLC, le bureau d’urbanisme Vallotton et Chanard, ainsi que le représentant de la société coopérative Cité-Derrière ont répondu aux questions du public en précisant bien que certains détails des constructions, ainsi que leur coût, ne sont pas encore fixés avec exactitude. Une chose est certaine, la Commune ne sera pas le maître de l’oeuvre, mais un partenaire, par la mise à disposition du terrain par un droit de superficie. La coopérative s’occupera de la construction et gérera les 24 appartements dévolus exclusivement à l’habitation principale (pas de résidences secondaires) à un prix abordable, vu qu’il n’y a pas de terrain à acquérir ni de  sous-sol, deux éléments qui font grimper considérablement le prix des constructions. Dix-neuf places de parc couvertes sont prévues au nord des bâtiments. La Commune aura un droit de regard sur l’attribution des logements. Si toutes les formalités se déroulent normalement, les premiers locataires pourraient aménager dans deux ans. Inutile de dire que la création de ces appartements répond à un réel besoin dans la vallée.

Laisser un commentaire