Le mauvais temps n’a pas réussi à gâcher la mi-été de Lioson

Il a fallu davantage qu’un brouillard qui traînassait autour du lac Lioson et quelques ondées pour retenir à la maison les inconditionnels de la mi-été. Le nombre de participants était déjà respectable pour le culte matinal, et plus encore pour déguster ensuite un repas fort bien apprêté.

Seule différence par rapport à un jour ensoleillé, la plupart des convives s’était réunie dans les salles de la buvette où l’orchestre champêtre Urs Brühlmann créait une ambiance alpestre appropriée. Les randonneurs montagnards les plus endurcis ont opté pour la terrasse en plein air, protégée par une tente dressée pour l’occasion et pour la vue sur un lac qui jouait parfois à cache-cache avec les nappes de brouillard. Qu’importe! En un mot comme en cent, cette mi-été conviviale de Lioson a été fort réussie.

Laisser un commentaire