Isenau: rectification du syndic Philippe Grobéty à propos d’un article de 24 Heures qui contient une information erronée

Il s’agit d’une exploitation provisoire, pas d’un rachat

A propos de l’article «Une solution inédite pour sortir Isenau de l’ornière» paru dans 24 Heures du vendredi 5 mai 2017:

La Municipalité d’Ormont-Dessus tient à préciser qu’elle n’a en aucun cas «racheté la télécabine d’Isenau», comme le mentionnait l’article paru le 5 mai 2017 dans 24 Heures. Formellement, elle n’aurait d’ailleurs pas pu le faire sans l’aval de son Conseil communal.

En cas d’acceptation de la part de l’Office fédéral des transports (OFT) d’accorder une prolongation de la concession de la télécabine actuelle pour l’hiver 2017/2018, la Commune d’Ormont-Dessus sera responsable de l’exploitation de la télécabine uniquement, pour cette période transitoire. La forme juridique pour le faire n’est pour l’heure pas encore arrêtée. Parallèlement, elle se réjouit d’avoir pu trouver, grâce à un travail commun avec TéléVillars-Gryon-Diablerets SA et la Fondation pour la défense des intérêts d’Isenau, un terrain d’entente. Optimisé tant du point de vue de l’exploitation que du coût, le projet de télécabine 8 places sur le tracé actuel, présenté lors de la conférence de presse le jeudi 4 mai 2017, est attractif pour que ses hôtes puissent continuer à profiter du domaine d’Isenau, apprécié en toutes saisons.

Philippe Grobéty
Syndic d’Ormont-Dessus

Laisser un commentaire