La Forclaz: ferveur, simplicité et esprit villageois de montagne pour célébrer le pays

Complément photographique de Jackie Holzeisen Pidoux à l’article paru dans Le Cotterg d’Août

La Société de développement, présidée par Philippe Scheiterberg, accueille les habitués devant le Four à pain. Là, grillades et salades – accompagnés des délicieux desserts de Suzanne Perrod et de Sandrine Sittinger – calment les appétits. À la tombée du jour, les enfants arrivent avec leurs lampions, en cortège conduit par le porte-drapeau Noé Pittex et la fanfare L’Echo du Chamossaire, qui anime la soirée. Se succèdent à la tribune, Yolande Boinnard, diacre; Philippe Morier, municipal; Pierre-Yves Deruaz, résident secondaire tombé en amour avec La Forclaz. Tous s’accordent à dire que le pragmatisme helvétique, nos valeurs, la discussion ville-campagne, le goût de la liberté, notre responsabilité et le respect mutuel nous permettent d’être libres et d’avoir une démocratie de qualité. Le feu d’artifice, placé sous la responsabilité d’Adrien Durgnat, clôture la fête en beauté. D’autres feux ont brillé sur le Mont d’Or, sur le Pic Chaussy et sur les montagnes environnantes.

Laisser un commentaire