Deux skieurs emportés par une avalanche au-dessus de La Forclaz

Samedi en début d’après-midi, trois skieurs ont quitté le domaine skiable de Villars-sur-Ollon pour descendre la Combe des Luès en direction de la Forclaz. Deux skieurs ont été emportés par l’avalanche qu’ils avaient déclenchée. Légèrement blessés, ils ont dû être pris en charge par la colonne de secours de Villars.

Samedi 5 mars 2016, vers 12h50, la centrale d’alarme de la REGA avisait la Police cantonale qu’une avalanche avait emporté plusieurs skieurs dans la région du Petit Chamossaire. En raison de la météo, l’hélicoptère de la REGA n’a pas pu intervenir. La colonne de secours de Villars a été engagée avec l’appui du personnel d’entretien des pistes de la station de Villars-sur-Ollon.

Les trois skieurs âgés d’une cinquantaine d’années, ont quitté le domaine skiable de Villars depuis le sommet du Petit Chamossaire pour descendre la Combe des Luès en direction de La Forclaz. Deux des skieurs ont été emportés par l’avalanche qu’ils avaient déclenchée. Ils ont pu s’extraire eux-mêmes de la couche neigeuse. Ils ont été légèrement blessés aux côtes, au bras et aux jambes. Ayant perdu leur matériel, ils ont été pris en charge par les secouristes qui ont dû engager du matériel lourd, notamment deux dameuses de piste pour treuiller les personnes blessées. L’engagement des secouristes a duré jusqu’à 18h00. Les skieurs légèrement blessés iront consulter un médecin.

Samedi le niveau de danger d’avalanche était qualifié de degrés marqué supérieur. La police rappelle que les personnes qui pratiquent le ski hors-pistes doivent être équipées des moyens de détection et de secours et surtout se renseigner sur les dangers de la région et les itinéraires conseillés, voire se faire accompagner par un guide.

Cet événement a nécessité l’intervention de la colonne de secours de Villars-sur-Ollon du Club alpin suisse (CAS) avec 7 secouristes, de 4 personnes de la station de ski de Villars-sur-Ollon avec deux dameuses et d’une patrouille de la Gendarmerie vaudoise qui a mené les investigations.

(Comm. Polcant)

Laisser un commentaire